Sous-fonds COP - Fonds concernant la copie et la reproduction d'oeuvres d'art aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Zone d'identification

Cote

BE A4004 FM-III-COP

Titre

Fonds concernant la copie et la reproduction d'oeuvres d'art aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Date(s)

  • 1843-1977 (Production)

Niveau de description

Sous-fonds

Étendue matérielle et support

2,40 mètres linéaires (14 boîtes d'archives + 2 bacs de fiches)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1801-)

Histoire administrative

Pour un aperçu de l'histoire des Musées royaux, on consultera utilement la page https://www.fine-arts-museum.be/fr/l-institution/historique. Pour une histoire approfondie des musées, se reporter à la bibliographie.

Histoire archivistique

Source immédiate d'acquisition ou de transfert

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

La pratique de la copie faisait partie, au XIXe siècle, de la formation des artistes, et l'une des fonctions des musées des Beaux-Arts était de leur offrir de bons modèles. Ainsi, plusieurs jours de la semaine étaient à l'origine dédiés aux copistes, le musée n'ouvrant au public que les autres jours. Outre les étudiants, copiaient au musée des artistes confirmés et des copistes professionnels, travaillant sur commande ou vendant ensuite leurs œuvres au public. Le lecteur intéressé trouvera dans la bibliographie des informations détaillées sur le contexte de la copie au 19e et au début du 20e siècle (entre autres, sur les problèmes des faux et l'évolution consécutive du règlement des musées, sur l'évolution de l'enseignement et du statut de la copie).
L'enregistrement systématique des copistes, à qui était délivrée une carte d'étude leur permettant à l'origine d'accéder au musée les jours réservés, commença au musée de Bruxelles en 1843, après le rachat du musée par l'Etat. En pratique, l'on enregistrait les copistes par ordre chronologique, suivant la délivrance de la carte d'étude, d'abord dans un registre, ensuite, à partir de 1903, via un système de fiches. Le cas échéant, la correspondance et les autres documents liés au dossier de demande d'autorisation de copie étaient conservés à part, et regroupés sous le numéro inscrit au registre qui était aussi celui de la carte d'étude.
S'il est possible que le fonds ne soit pas entièrement exhaustif et que la pratique de l'administration n'ait pas toujours été exempte d'erreurs ou d'oublis, ce fonds offre des informations particulièrement intéressantes pour l'histoire de l'art.

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Il n'a été procédé à aucune élimination.

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Consultation libre sur rendez-vous : https://www.fine-arts-museum.be/fr/ jusqu'à 1945. Les années ultérieures sont consultables à des fins de recherche scientifique uniquement, le chercheur s'engageant à respecter les lois et règlements en la matière.

Pour citer les documents: « Archives des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, FM III, COP, [numéro du dossier ou référence de la pièce] » ou, en abrégé « AMRBAB, FM III, COP, [numéro du dossier ou référence de la pièce] ».

Conditions de reproduction

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Français

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche


  • En ligne : index des copistes aux MRBAB (1843-1945) (http://193.190.214.24/index.php/nT?ID_nT=12) : une recherche est possible sur base du nom, du prénom, des initiales, et de l'année de la visite.
  • Inventaire non publié: MAESSCHALCK, Lisa, ""Inventaris van de archiefbescheiden betreffende het kopiëren van kunstwerken in de Koninklijke Musea voor Schone Kunsten van België (1843-1977), met broncommentaar en index van de kopiisten"", mémoire de master non publié, VUB, 2007. [consultable à la bibliothèque des MRBAB]

Cet inventaire comprend un index des copistes inscrits au musée entre 1843 et 1977.

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Le registre des cartes d'études délivrées aux copistes (FM REG COP) fait partie intégrante de ce sous-fonds.
Il faut noter aussi qu'un nombre limité de demandes de copies ou de reproductions ont été enregistrées à l'agenda (FM II) et classées dans le dossier de l'oeuvre qui faisait l'objet de la demande, ou dans la correspondance sans suite de l'année en cours.
Le premier règlement d'ordre intérieur, incluant la question de la copie dans les Galeries, est adopté en la séance du 25 mars 1844 (voir REG-RPV, vol2., p.19).

Note de publication


  • VAN KALCK, Michèle: “Les copistes au musée”, dans: Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique: deux siècles d'histoire, Bruxelles, Dexia Bank et Editions Racine, 2003, vol.2, p. 294-295.
  • MAESSCHALCK, Lisa, "Inventaris van de archiefbescheiden betreffende het kopiëren van kunstwerken in de Koninklijke Musea voor Schone Kunsten van België (1843-1977), met broncommentaar en index van de kopiisten", mémoire de master non publié, VUB, 2007.

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

10/02/2020

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

La description de ce sous-fonds a été réalisée sur base de l'inventaire (voir Instruments de recherche).

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Genres associés

Lieux associés